Crée ton blog
Avatar de mutuellessante
Le blog mutuelles santé en ligne. Avant de choisir une mutuelle, il faut connaitre ce que représente une mutuelle santé.

Liens utiles :
mutuelle
blog mutuelle
forum mutuelle
La complementaire sante
mutuelle sante
assurance obseques
complementaire sante

Nombre d'articles : 239
Blog crée le 6 juillet 2010
Blog modifié 22 mai 2013

M'écrire
Mon profil
Accès direct aux articles :


mutuelles-sante (112)
vie-pratique (28)
divers (22)
assurance (9)
Toutes les catégories
Mercredi 22 mai 2013 à 7h54

La bonne contraception, pour la bonne personne, au bon moment

Voilà en gros comment on peut résumer la c ampagne sur la contraception lancée par le ministère de la santé depuis mercredi dernier. Elle cible à la fois le public et les professionnels de santé. L’objectif de cette campagne est de promouvoir la diversité de l’offre contraceptive. Elle rappelle aussi l’utilité d’une méthode de contraception adéquate à son mode de vie, sa situation affective et médicale.

Le choix privilégié de la pilule : ancien et culturel

Bien que la population française est un bon élève en matière de contraception, les grossesses non désirées restent encore assez importantes. Pour info, 1/3 de ces grossesses sont liées à l’absence de contraception et les 2/3 se présentent sous contraception. Il faut dire qu’en France, il y a une certaine norme contraceptive qui se traduit par l’utilisation du préservatif quand la vie sexuelle débute, la pilule quand à elle se régularise et le dispositif intra-utérin à partir de 30 ans (souvent après la naissance des enfants). Or les possibilités de contraception ne se limitent pas à ces trois méthodes. De plus, la majorité des Françaises et leurs médecins choisissent systématiquement le tout pilule. Alors que femmes peuvent trouver des méthodes contraceptives plus adaptées à leur vie et à leur organisation quotidienne.

Pourquoi le « tout-pilule » ?

Plusieurs freins amènent les femmes à opter pour la contraception orale à commencer par la présence de nombreuses idées reçues notamment l’idée sur laquelle la pilule ferait grossir ou que le stérilet, comme son nom l’indique, rend stérile. Par ailleurs, selon la HAS les patients sont assez réticents à aborder des questions sur la sexualité. Du côté des professionnels de santé, les contraintes se présentent au niveau des connaissances qui ne sont pas à jour en ce qui concerne les méthodes de contraception. En effet, peu de médecins suivent régulièrement des formations sur les nouveaux dispositifs en matière de contraception notamment les stérilets.

Les moyens mis en place par les autorités de la santé

La HAS a mis en place des outils pour répondre aux besoins des femmes. Ils sont dédiés à la fois aux pouvoirs publics et aux professionnels de santé. Elle propose ainsi de nombreuses préconisations notamment une meilleure information du grand public afin d’en finir avec les idées reçues sur la contraception et la vie sexuelle. La HAS souhaite par aillerus que les professionnels de santé soient mieux préparés pour prodiguer des conseils et des accompagnements en matière de contraception. Des fiches mémo sont aussi proposées aux médecins pour que ces derniers puissent mettre à jour leurs connaissances. L’institut national de prévention et d’éducation pour la santé a aussi lancé depuis le 18 mai jusqu’au 9 juin une campagne animée par des spots radios et des bannières web. Il y a aussi un site d’information pour s’informer sur les avantages et les inconvénients des diverses méthodes de contraception.

A propos de la prise en charge des contraceptifs

Malgré la longue liste des moyens de contraception, il faut savoir que certains sont remboursés par l’ Assurance maladie obligatoire et d’autres non. A titre d’information, les moyens de contraception remboursés par l’Assurance maladie sont :

Certaines parties des pilules contraceptives

  • les implants contraceptifs
  • les dispositifs intra-utérins (DIU) ou stérilets
  • les diaphragmes délivrés en pharmacie sur prescription médicale.

Il faut savoir que les contraceptifs cités ci dessus sont gratuits en pharmacie pour les jeunes filles de moins de 15 ans sur prescription médicale. Il en est de même pour la contraception d’urgence hormonale en pharmacie sans prescription médicale. Les moyens de contraception non remboursés sont :

  • Les pilules contraceptives non remboursées
  • Les patchs contraceptifs
  • les anneaux vaginaux
  • les capes cervicales délivrés en pharmacie sur prescription médicale
  • les spermicides et les préservatifs féminins
  • les préservatifs masculins

Néanmoins, il faut savoir que quelques uns de ces contraceptifs sont délivrés gratuitement dans les CPEF pour les jeunes filles mineures qui veulent garder le secret, les femmes majeures ne bénéficiant pas de la prise en charge de l’Assurance maladie. Les préservatifs masculins sont aussi délivrés gratuitement dans les CPEF, les centres de dépistage anonyme et gratuit, les centres d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (Ciddist).

Pour les contraceptifs remboursés, il ne faut pas oublier que l’Assurance maladie se base sur les tarifs de convention (qui sont le plus souvent bien inférieurs aux tarifs réellement appliqués par les professionnels santé). Par ailleurs, les taux de remboursement ne sont que de 65% environ. Il est évident de ce fait que chaque adhérent a des restes en charge quand il doit se procurer des moyens de contraception. Cela est de plus alourdi par le fait que l’adhérent pourrait opter pour un moyen de contraception non remboursé. Pour que ces restes n’alourdissent justement pas le budget santé, il est conseillé de souscrire une assurance complémentaire santé. Le plus souvent cette formule de garantie santé supplémentaire, proposée par les mutuelles santé, les compagnies d’assurance et les institutions de prévoyance, propose des forfaits pour la contraception. Pour trouver une offre adéquate à votre profil, il suffit de se servir d’un comparateur d’assurances santé. Cet outil en ligne se base en effet sur votre situation pour réunir et comparer les garanties de trois ou quatre offres pouvant vous correspondre.

Vendredi 12 avril 2013 à 13h50

La maladie de Parkinson est un problème de santé qui touche actuellement de nombreux français. Elle est caractérisée par un problème neurologique chronique dégénérative c'est-à-dire qu'on constate une perte progressive des fonctions des neurones et elle affecte le système nerveux central pour entrainer des troubles moteurs de l'évolution progressive. On compte actuellement environ 15.000 Français diagnostiqués et d'après certaines recherches les symptômes ne sont pas seulement les tremblements. Il y en a d'autres. Alors quelles sont les solutions à adopter ? Les détails …

Le parkinson touche aussi les personnes qui ont moins de 50 ans

D'après une étude réalisée auprès des malades, les chercheurs ont pu constaté que la maladie de Parkinson touche aussi les personnes qui ont moins de 50 ans. L'âge moyenne étant situé dans les 58 ans mais elle peut bien apparaitre bien avant. Les malades ont affirmé que lorsqu'on est atteint par le Parkinson, on ne meurt pas tout de suite. On assiste plutôt à un corps qui commence à ne plus nous appartenir. Le diagnostic de la maladie est toujours très tardive. Généralement, elle ne se fait que 3 ans après les premiers symptômes.

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Avant on pensait toujours que les symptômes de la maladie de Parkinson étaient seulement des tremblements mais hélas, d'autres ont été découverts. En effet, les tremblements ne se situent qu'à la quatrième place car au début, le malade va d'abord ressentir des sensations de lenteur lorsqu'il fait quelque chose ou pense (environ 88% des cas), puis il y a la sensation de raideur dans 85.4% des cas, puis vient ensuite les difficultés dans les écritures (79% des cas). Quelques temps après le diagnostic, la maladie de Parkinson devient un gros handicap moteur.

Parkinson, une maladie qui peut changer la vie du malade

En effet, la maladie de Parkinson peut changer complètement la vie du malade car dorénavant, il aura des problèmes à réaliser correctement les nombreuses tâches quotidiennes qui l'attendent. C'est justement pour cette raison que l'association France Parkinson a décidé de renforcer la recherche de solutions sur les troubles non moteurs encore méconnus. Ainsi, elle demande une confirmation du diagnostic par un spécialiste puisque la maladie touche tout simplement une petite partie du cerveau mais entraine de lourdes conséquences.

Causes et solution ?

Les causes exactes de la maladie n'ont pas encore été déterminées précisément par les scientifiques. Certains affirment que la maladie de Parkinson est liée à l'environnement, d'autres disent qu'elle est d'origine génétique donc rien n'est encore sûr. Le mieux à faire c'est de se préparer à l'avance et de faire appel à une mutuelle complémentaire santé pour disposer de remboursements santé plus importants.

Savez vous qu'actuellement le forfait hospitalier, les dépassements d'honoraires, et les participations forfaitaires ne sont pas prises en charge par l'assurance maladie obligatoire ? Si vous avez envie d'avoir la possibilité de vous soigner correctement, pensez à souscrire à une mutuelle santé adaptée à vos besoins et aussi à votre budget. Faites bien attention lors de votre souscription car les offres proposées sont nombreuses et diversifiées. Pour éviter de se tromper dans son choix, l'intéressé doit toujours faire un comparatif de devis mutuelles en ligne pour discerner en quelques clics tout simplement, la complémentaire santé qui s'adapte bien à ses besoins et aussi à son budget.

Avantages de la mutuelle santé

Nombreuses sont les avantages proposées par la mutuelle complémentaire santé. Sa principale mission c'est de prendre en charge le remboursement du ticket modérateur (frais de soins non pris en charge par la sécu) de l'assuré. Cette couverture santé est exprimée en pourcentage et est calculé en fonction de la Base de Remboursement de la Sécurité sociale. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi le tiers payant qui est un système qui permet à l'assuré d'être dispensé de toute avance de frais auprès de son professionnel de santé. Pour avoir une liste des établissements de soins qui acceptent ce système, il faut prendre contact directement avec son agence de courtage.

La cardiopathie dilatée désigne une maladie cardiaque qui se caractérise par un gros coeur aux parois dilatées. Elle affecte en premier le ventricule gauche qui n'est autre que cette partie de la pompe cardiaque qui a pour rôle d'éjecter le sang. Quand le coeur est dilaté, le muscle cardiaque est faible. Le coeur a alors beaucoup de difficultés à pomper suffisamment de sang vers les organes par rapport à leurs besoins. On parle alors d'insuffisance cardiaque.

La maladie du gros coeur peut survenir à tout âge, cependant elle est fréquente vers la cinquantaine. Elle se manifeste par une fatique et faiblesse, un essoufflement, des vertiges, une toux persistante, un oedème au niveau des jambes, une rétention de liquide dans l'abdomen, une prise de poids à cause de la rétention de liquide, une diminution de l'appétit, des troubles du rythme cardiaque, etc.

La cardiomyopathie peut causer un arrêt cardiaque soudain. Elle peut aussi causer une embolie, la vidange du ventricule gauche ne se faisant plus correctement, ce qui va favoriser la formation de caillots.

La cardiomyopathie se traite par bétabloqueurs (en diminuant la pression sanguine, il facilite le travail du coeur), par vasodilatateurs, par diurétiques (en diminuant le volume de sang circulant, cela facilite également la fonction de pompage du cœur), à l'aide d'un digoxine (ce produit renforce la contraction des muscles cardiaques), ou d'anticoagulants (prescrits en prévention des embolies).

Il ne faut plus nier le fait qu'il n'est pas facile d'accéder à tous les soins et les traitements sans alourdir son budget. En effet, il faut savoir que les régimes de base affiliés à la Sécu ne remboursent que partiellement les frais médicaux. Pour ce faire justement, il est conseillé de souscrire une complémentaire santé mais quelle est la bonne formule?

Que rembourse un contrat mutuelle ?

Il s'agit d'une garantie qui rembourse les frais médicaux, plus précisément les restes de l'Assurance maladie. Cela signifie le ticket modérateur, les dépassements d'honoraire et les frais de soins hors-nommenclature.

Quel est le meilleur choix de contrat complémentaire santé?

La complémentaire santé à choisir doit rembourser au maximum les frais médicaux. Par ailleurs, elle doit présenter un tarif à la hauteur du budget. En effet, à quoi bon souscrire une garantie si vous êtes encore obligé de payer plus.

Pour trouver la bonne garantie mutuelle, il est possible de se servir d'un outil d'évaluation en ligne, il s'agit du comparateur d'assurances santé. Son utilisation est gratuite et n'engage en rien.

La souscription à une couverture complémentaire santé n'est pas obligatoire, toutefois elle est fortement recommandée à cause du déremboursement de l'assurance maladie obligatoire et aussi des hausses des tarifs de soins. En effet actuellement, le régime obligatoire ne rembourse plus qu'une petite partie des frais sanitaires de ses adhérents. Solution ? La mutuelle complémentaire santé.

Comme son nom l'indique, la complémentaire santé mutuelle est une assurance additionnelle à celle de la sécurité sociale. Elle est proposée par un organisme mutuelle qui est une société à but non lucratif, régi par le code de la mutualité et qui possède comme règle de fonctionnement: le principe de la solidarité entre les membres. Il existe actuellement de nombreuses garanties mutuelles sur le marché.

Mutuelles: garanties et prises en charge

Comme mentionné plus haut, il existe différentes sortes de garanties mutuelles sur le marché. On peut par exemple citer la mutuelle dentaire pour les personnes qui dépensent plus en soins dentaires, ou la mutuelle optique pour celles qui ont des dépenses optiques élevées, ou la mutuelle étudiant pour les étudiants du premier cycle ... etc. Bref des garanties qui s'adaptent aux besoins de chacun !

Avant de souscrire à une assurance, pensez avant tout à définir vos besoins de santé les plus fréquents. Ensuite, allez faire un comparatif de devis mutuelles en ligne gratuit, rapide et sans engagement. Avec cette méthode, vous pouvez retirer la meilleure offre du marché en quelques clics tout simplement. Envie de détails ? Prenez contact directement avec votre courtier habituel.